Immobilier commercial – Tendances 2022 : la data au coeur de l’expérience utilisateur

Post thumbnail
Benoît Dupont, cofondateur et CEO de WeMaintain

Par Benoît Dupont, cofondateur et PDG de WeMaintain 

 

En 2022, les données et les informations recueillies dans les bâtiments par les propriétaires et les gestionnaires d'actifs serviront à améliorer l'expérience utilisateur.  A l’ère du Covid, cela semble plus que jamais essentiel, avec des bureaux partiellement remplis et une utilisation sporadique des espaces. Nombre d’immeubles de bureaux ne sont ainsi plus utilisés qu’à un faible pourcentage de leur capacité, et le modèle existant atteint un point de rupture.

Les employés privilégiant de plus en plus le travail à domicile, les entreprises doivent trouver de nouveaux moyens de convaincre leurs collaborateurs de revenir sur leur lieu de travail. Si les dirigeants contraignent leurs employés à adopter des schémas de travail plus rigides, la tendance à un fort turnover du personnel ne peut que s'accentuer ; il incombe donc aux propriétaires d'immeubles commerciaux de créer de meilleurs environnements de travail, mieux adaptés et plus flexibles.

Hotelification, figure de proue de l’immobilier commercial de demain

La valeur des espaces commerciaux ne réside plus seulement dans leur emplacement ou leur conception, mais dans la promesse d'une expérience sur mesure pour l'utilisateur final. Les gestionnaires d'actifs doivent exploiter la technologie pour offrir le confort et la flexibilité nécessaires pour rivaliser avec le travail en remote. En 2022, les bonnes pratiques de l'hôtellerie, dans lequel les espaces de bureaux sont conçus avec l'esthétique en tête comme enjeu prioritaire, façonneront aussi l'immobilier commercial.

Le bien-être sera également un point essentiel. Au plus fort du travail en remote l'année dernière, 80 % des travailleurs ont déclaré qu'ils quitteraient leur emploi pour un autre plus au fait des enjeux de santé mentale. En 2022, le défi consistera à recueillir des informations sur l'expérience des employés.  Dans ce contexte, les bâtiments « intelligents » et l'analyse des données seront essentiels. Pouvoir connaître la température d'une pièce est important,  savoir ce que les employés en pensent est l’est tout autant.  Grâce à une meilleure collecte de données, les gestionnaires immobiliers chercheront à garantir à leurs clients une meilleure satisfaction de leur personnel.

Les enjeux RSE au rendez-vous

Les actifs commerciaux ont toujours représenté les deux cinquièmes des émissions mondiales de CO2. Dès cette année, les propriétaires de biens commerciaux sont sous pression pour réduire leurs émissions de GES. Ce faisant, ils cherchent à utiliser l'énergie plus efficacement et il est prouvé que les solutions intelligentes peuvent faciliter une réduction de 40% de l'énergie gaspillée.

La mise en œuvre de l’IoT au sein des immeubles peut aider les gestionnaires à tirer des enseignements des data générées par des capteurs installés dans les bureaux, ce qui alimente par extension une stratégie RSE d’entreprise plus large. Les capteurs peuvent analyser une pièce et mettre la climatisation en fonctionnement quand elle devient  trop chaude, un process plus efficace et moins énergivore que de chercher à atteindre le même résultat  manuellement.

Connectivité accrue & tech 

La 5G et le cloud computing trouveront de nouvelles applications pour l’immeuble intelligent, du haut débit au jumelage numérique.  Les données recueillies sur l'utilisation des bâtiments pourraient un jour avoir plus de valeur que l'espace physique d’un bâtiment, son emplacement ou les matériaux utilisés.

L’avènement des villes intelligentes passera par la multiplication des solutions de création de solutions d'actifs numériques. La blockchain sera une technologie de plus en plus utilisée dans le secteur de l'immobilier. Son principal objectif sera de résoudre les problèmes de confiance entre les parties et de faciliter un partage plus sûr des informations en ligne. Elle sera utilisée pour les contrats intelligents, la tokenisation des données, l'évaluation des actifs mais aussi la partie plus transactionnelle de l'immobilier.

Pour conclure, les tendances de cette année seront déterminées par ceux qui utilisent les bâtiments et leurs priorités. Pour s'adapter, les gestionnaires immobiliers doivent travailler avec leurs clients pour rivaliser avec les nouvelles alternatives au travail de bureau. Pour ce faire, il faut placer l'expérience utilisateur au cœur de l’immeuble commercial. Il n’y a pas de recette miracle, les propriétaires et les gestionnaires d'actifs vont devoir une approche globale pour améliorer l'espace de leurs bâtiments, les rendant plus durables et faciles à utiliser.


Téléchargez votre fiche pratique !

contactez-nous

Merci pour votre message !
L’un de nos experts revient très vite vers vous.

À bientôt,
L’équipe WeMaintain

Oups! Un problème est survenu.

En cliquant sur "contactez-nous" vous acceptez d'être contacté par WeMaintain. Pour en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article